Le duvet : est formé de touffes de filaments qui poussent à partir de la pointe d’une penne centrale, sans tuyau.   Il ressemble beaucoup à une cosse de pissenlit.  Le duvet est la couche légère et pelucheuse qui garde au chaud les oies, les canards et les autres oiseaux aquatiques.  C’est sa structure tridimensionnelle composée de milliers de poches d’air qui lui donne son pouvoir isolant incroyable.

Les oiseaux terrestres tel que les poulets et les moineaux ne produisent pas de duvet.

En plus du duvet, les oiseaux aquatiques produisent plusieurs genres de plumes.


 

 

Les petites plumes de vol :

se trouvent parmi les plumes de vol plus larges et font partie de la surface de vol de l’aile.  Elles sont plutôt petites et se retrouvent sur l’aile et la queue de l’oiseau.


Les plumes de vol plus larges: : sont des plumes droites et plates dotées d’une penne centrale rigide allant d’un bout à l’autre ; elles contiennent une série de fibres qui se rejoignent pour former une structure plate de chaque côté de la penne.  On retrouve ces plumes sur les ailes et la queue.  On les hache souvent pour utiliser dans des oreillers et des lits de qualité inférieure.
 

  Les plumes du corps : servent principalement à protéger l’oiseau et se retrouvent sur l’ensemble de son corps.  Elles se courbent vers la penne, lui donnant du ressort, ce qui convient bien à la fabrication de lits ou d’oreillers en plumes.